TRACE(S)

poétique / Carnet(s)
Qui laisse une trace, laisse une plaie…
Face aux verrous, Henri Michaux

Restes d’une vie en témoignage anonyme d’un passé qui n’est plus.
Egarées au fond d’un tiroir, d’une boite, d’une poche…, des petites miettes de vie.
Une trace.
Des tout petits bouts de rien qui forment un tout.
Une vie.

 

Livre en drap de lin cousu.
Pièce unique, disponible pour exposition – me consulter